Ozon Creation Marketing | Résolutions professionnelles: 7 conseils pour persévérer
16578
post-template-default,single,single-post,postid-16578,single-format-link,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Résolutions professionnelles: 7 conseils pour persévérer

Résolutions professionnelles: 7 conseils pour persévérer

Résolution persévérance

RENFORCER SA CONFIANCE

Fortes de vos bonnes intentions, vous avez commencé l’année par la prise de quelques résolutions professionnelles. Mais voilà qu’à peine quelques jours après le douzième coup de minuit, vous sentez que votre volonté — à première vue inébranlable — vous glisse déjà entre les doigts. Frustrant! Voici quelques trucs pour vous aider à persévérer.

1. Identifiez les obstacles – Dans un article du Psychology Today, le psychologue Jim Taylor soutient qu’il existe différents obstacles au changement. Votre bagage, qui a forgé la femme sensationnelle (et peut-être un peu peureuse, anxieuse ou perfectionniste) que vous êtes, vos habitudes et votre environnement peuvent tous être à la source d’un échec. Ainsi, pour changer un comportement ou une habitude, Jim Taylor suggère de commencer par «vous regarder dans le miroir» afin d’analyser la personne que vous êtes et le milieu dans lequel vous évoluez. L’exercice vous permettra de cibler des pièges potentiels, de tracer une ligne entre le passé et le futur, et d’aller vers l’avant… pour le mieux!

2. Soyez positive — Évitez de laisser la peur de l’échec, l’angoisse et le doute se mettre au travers de votre chemin en vous concentrant sur le positif plutôt que sur vos failles. Il sera, par exemple, bien plus motivant de «vouloir faire entendre davantage votre voix et vos belles idées lors des réunions» que d’être «moins gênée face à vos collègues». Une simple question de formulation et de perception.

3. Soyez réaliste – Le changement, c’est comme un marathon: il semble très long à accomplir, mais on y arrive un pas à la fois. Vous avez pour objectif de vous ouvrir davantage aux activités de réseautage afin d’élargir votre réseau d’affaires? Allez-y en douceur en choisissant un ou deux événements mensuels auxquels vous avez vraiment envie de participer, plutôt que d’accepter, du jour au lendemain, toutes les invitations reçues.

À LIRE AUSSI
>«J’ai fait de la peur ma meilleure alliée»

4. Parlez-en! — Il a été démontré que les femmes sont plus susceptibles d’atteindre leurs objectifs si elles les communiquent à leur entourage. Révéler que vous êtes prête à accepter davantage de responsabilités ou à relever de nouveaux défis, ça fait peur, mais c’est un excellent moyen de sauter à l’eau et, encore plus important, d’obtenir un soutien inestimable de la part de vos pairs.

5. Écrivez votre objectif – Pour vous remémorer toute la volonté et l’émotion ressentie quand vous avez décidé d’opérer le changement souhaité, couchez-le sur papier, puis affichez-le sur votre bureau. Une étude de la Dominican University of California soutient que les gens qui écrivent leurs objectifs augmentent leurs chances de succès.

6. Donnez-vous droit à l’erreur — Faites-vous à l’idée, ça va arriver. Soyez indulgente envers vous-mêmes, mais surtout, résiliente. Après tout, il faut parfois faire un pas en arrière, pour mieux avancer!

7. Soyez fière — La modestie n’a pas sa place quand il est question d’accomplissement personnel. Communiquez vos petits et grands succès, et savourez les félicitations méritées que vous récolterez. Et surtout, n’oubliez pas de vous récompenser.

LE MYTHE DES 21 JOURS
La théorie du «21 jours», sur laquelle s’appuie le bestseller 21 jours sans se plaindre — vendu à plus de 2 millions d’exemplaires dans le monde, quand même! –, laisse de nombreux scientifiques perplexes. Changer un comportement ou adopter une nouvelle habitude prendrait au bas mot 66 jours, selon une étude de la University College London. Soixante-six jours pour adopter la nouvelle habitude, mais souvent un peu plus pour la fixer de façon permanente. C’est pourquoi plusieurs campagnes de santé publique, tout comme le Défi 100 jours L’effet A, s’échelonnent sur 6 semaines et plus. Comme quoi persévérer, c’est la clé !

 

Source : 3 janvier 2017 par Catherine Bergeron de L’effet A

No Comments

Post A Comment